LE STAGE EN M2 TIA

Le stage en M2 est obligatoire et donne lieu à un mémoire de réflexion sur le travail effectué en entreprise. De la nature du stage dépend la validation par l’équipe pédagogique puis par le service des stages de la convention. Les CDD ou CDI (à temps partiel) dans ces domaines sont acceptés et permettent de valider le diplôme.

Pour les aspects techniques (cadre réglementaire, demande d’agrément, conventions de  stage...), voir directement le bureau des stages

LE RAPPORT DE STAGE

 

LONGUEUR : entre 40 et 50 pages rédigées (sommaire et annexes non compris)

 LANGUE : à déterminer avec votre tuteur ou tutrice (enseignant.e de la formation)

 COUVERTURE : mentions obligatoires ci-dessous. 

 UFR LCE

 Année universitaire 2017-2018


RAPPORT DE STAGE : TITRE


Vos Prénom et Nom

Prénom et Nom de votre tuteur à Paris Ouest

Nom de l’entreprise

Dates du stage

 RELIURE de préférence à spirale (plus pratique), impression de préférence recto-verso (moins lourd)

 POLICE et MISE EN PAGE : Times New Roman, taille 12, interligne 1.5, texte justifié à gauche et à droite, marges (haut, bas, droite, gauche) de 3 cm

 ELEMENTS DE PRESENTATION

-       Faire un sommaire (à placer au début),

-       Mettre des notes de bas de page (pas de fin de texte) lorsque nécessaire (pour expliquer un sigle, un terme technique, une information secondaire...)

-       Paginer le document (sans commencer à la page 10 pour faire croire que le document fait 20 pages)

-       Inclure les images et autres dans le texte plutôt qu’en annexe (à déduire du texte, grosso-modo)

 ORTHOGRAPHE ET LANGUES : Vous serez évalué.e quasiment pour moitié sur la correction de la langue (utiliser le correcteur d’orthographe en ayant défini la bonne langue, se relire et se faire relire), orthographe, grammaire, syntaxe, style. Optez pour des phrases courtes et un style simple. L’aspect professionnel de l’objet que vous rendez est un élément important de la note.

 CONTENU : Introduction, développement, conclusion

 Avant toute chose, trouvez une question à traiter (à soumettre au tuteur pour approbation), par exemple, la contrainte en sous-titrage ou la traduction de l’humour.

Pensez à prendre des notes pendant votre stage pour avoir des exemples intéressants à rapporter. Vous pouvez tenir un journal de stage dans lequel vous consignez chaque jour le détail des tâches effectuées et vos commentaires, qui vous seront très utiles au moment de rédiger votre rapport.

 Dans l’introduction, présentez les conditions du stage et pourquoi vous allez traiter cette question. Toute information intéressante (comment vous avez trouvé ce stage, pourquoi vous vouliez faire un stage dans ce domaine spécifique) est bienvenue, sans obligation d’inclure chaque détail ou de faire l’historique de l’entreprise, sauf si cela a un lien avec la question que vous traitez.

Trouver 2 ou 3 aspects à développer, pas plus : ce seront vos parties.

Conclure sur la question abordée et ce que le stage vous a apporté, éventuellement sur l’avenir.

Vous pouvez à tout moment inclure des points négatifs, mais raisonnablement pour ne pas paraître prétentieux par rapport aux professionnels qui vous ont accueilli. Si le stage se passe très mal, vous devez en informer votre tuteur bien avant de rendre le rapport

 Interdiction :

-       de copier coller le site de l’entreprise,

-       de rendre un rapport ennuyeux et trop long,

-       de rendre un rapport trop court, moins pénible pour nous, tout aussi grave pour vous que le défaut précédent.

 Soutenance : elle est organisée par votre tuteur en mai ou en juin. Les dates butoir de rendu sont déterminées par l’UFR et vous seront communiquées ultérieurement.

 Pensez à contacter vos professeurs pour les tenir au courant de vos avancées et de vos questionnements.

TAV

TEJ

 Matthew Brown

 

Anne Cremieux

Jean-Marc Sahuc <jmsahuc@wanadoo.fr>

 Serge Chauvin

Pierre Arnaud <pierrearn@gmail.com>

 Laurence Duseyau

Bernard Cros <bernardcros@parisnanterre.fr>

 Nina Ferré

 

 

Mis à jour le 09 janvier 2018